Journée internationale de la jeunesse

Tribune : La voie à suivre

La voie à suivre ne peut être construite que grâce à l'engagement des jeunes

Dans notre vision et notre travail, l’UNESCO rend hommage au potentiel et au pouvoir illimités de la jeunesse. Sur les 3,6 milliards de personnes âgées de moins de 25 ans, des millions le prouvent sans cesse. Équipés de résilience, de motivation et de pouvoir d’action, les jeunes exercent leurs capacités à s’adapter et à transformer les paysages culturels, politiques et sociaux. Le travail de l'UNESCO pour la jeunesse reconnaît les grands attributs des jeunes et leur fournit les ressources nécessaires pour s'engager en tant que citoyens actifs et devenir des leaders influents. Nous sommes déterminés à renforcer nos partenariats avec les jeunes et à continuer de soutenir leur engagement.

Au cours des quatre dernières années, de jeunes leaders du monde entier ont été invités à participer à plusieurs éditions du Forum des Jeunes de l’UNESCO. Leurs réflexions ont formé les bases de la Stratégie opérationnelle de l'UNESCO pour la jeunesse (2014-2021) et de sa mise en œuvre. Le principal objectif de la Stratégie est de créer un environnement où les jeunes femmes et hommes ont la possibilité de participer en tant que leaders et partenaires à des pratiques culturelles, politiques et sociales significatives.

En 2017, une nouvelle cohorte de jeunes leaders du monde entier a participé au 10e Forum des Jeunes. Ils se sont réunis pour partager leur compréhension des dynamiques locales afin de motiver et mobiliser des populations pour résoudre des problèmes clés négligés ou imprévus par des acteurs extérieurs. Ils ont incarné le pouvoir dont disposent les jeunes pour favoriser et propager des changements positifs. Les conclusions tirées des Forums des Jeunes de l’UNESCO, ainsi que d’autres processus de consultation des jeunes, ont mis en évidence que le rythme, la profondeur et la portée du développement de toute société dépendent de la manière dont ses jeunes sont nourris, soutenus et ont la possibilité d'exercer leurs droits et de s'engager civiquement. Essentiellement, la capacité du monde à créer une culture de la paix dépend de notre capacité à inclure et à engager les jeunes dans des processus significatifs.

Convaincus par la résilience, la motivation et le pouvoir d’action de la jeunesse, nous avons inclus trois principes directeurs dans notre Stratégie opérationnelle pour la jeunesse, qui engagent l’UNESCO à promouvoir l’intégration, l’autonomisation et l’engagement des jeunes. Les principes sont les suivants : permettre aux jeunes de participer à la formulation et à la révision des politiques ; aider les jeunes à revendiquer et à exercer leurs droits et responsabilités en tant que citoyens actifs ; et développer les capacités des jeunes nécessaires à une transition réussie à l'âge adulte.

En poursuivant notre partenariat avec les jeunes, nous pensons que le renforcement de nos relations est essentiel pour réaliser le Programme de développement durable à l'horizon 2030 et le cadre international établi par la résolution 2250 du Conseil de sécurité proclamant que « les jeunes jouent un rôle important et positif au niveau de la promotion de la paix et de la sécurité internationales. »

Pour renforcer davantage notre partenariat avec les jeunes, nous avons adopté deux voies pour l’engagement des jeunes : les jeunes, en tant que partenaires pour co-façonner et co-animer le travail de l’UNESCO ; et les jeunes en tant que leaders que nous soutenons pour intensifier leurs actions exceptionnelles. Les deux volets d'engagement reconnaissent les actions positives des jeunes et cherchent à cultiver des partenariats inclusifs impliquant les jeunes et les organisations de jeunesse, tout en respectant leur diversité, ainsi que la nécessité de créer de l’appropriation et de la transparence à leur niveau. Ces formes d'engagement aident à définir le cadre nécessaire pour concevoir notre nouvelle initiative phare, les Espaces de jeunes de l'UNESCO.

Ces espaces seront des lieux où les jeunes travaillant sur des questions de développement dans le cadre du mandat de l'UNESCO peuvent collaborer. Nous croyons que nos espaces de jeunes mèneront à l’enrichissement mutuel de différentes initiatives dynamiques dirigées par des jeunes et renforceront la collaboration en ligne et hors ligne entre eux. Ils créeront une série de connexions entre des communautés locales du monde entier et fourniront aux jeunes un espace sûr pour partager des idées au-delà de frontières physiques.

Pour réussir, nous avons besoin d'un engagement continu et résilient des jeunes dans tous les domaines de compétence de l'UNESCO. Nos efforts doivent être rejoints, dans l’esprit d’un véritable partenariat, et impliquer nos États membres et nos réseaux de partenaires. Il est temps de s’engager de manière plus innovante avec de jeunes femmes et hommes, en mettant ensemble leurs ressources et leurs talents respectifs pour concrétiser la promesse de « ne laisser personne de côté » au profit du développement mondial et de la paix.

Nada Al-Nashif
Sous-Directrice générale pour les sciences sociales et humaines